CategoryJoachim du Bellay

Heureux qui comme Ulysse…

H

Heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme celui-là qui conquit la Toison Et puis s’en est retourné, plein d’usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge ! Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Reverrais-je le clos de ma pauvre maison, Qui m’est une province et beaucoup davantage ? Plus me plaît le...

Une louve je vis sous l’antre d’un rocher

U

Une louve je vis sous l’antre d’un rocherAllaitant deux bessons : je vis à sa mamelleMignardement jouer cette couple jumelle,Et d’un col allongé la louve les lécher. Je la vis hors de là sa pâture chercher,Et courant par les champs, d’une fureur nouvelleEnsanglanter la dent et la patte cruelleSur les menus troupeaux pour sa soif étancher. Je vis mille veneurs descendre des montagnesQui bornent...

Si les larmes servoient…

S

Si les larmes servoient de remede au malheur,Et le pleurer pouvoit la tristesse arrester,On devroit (Seigneur mien) les larmes acheter,Et ne se trouveroit rien si cher que le pleur. Mais les pleurs en effect sont de nulle valeur :Car soit qu’on ne se veuille en pleurant tormenter,Ou soit que nuict et jour on veuille lamenter,On ne peult divertir le cours de la douleur. Le coeur fait au...