ArchiveDecember 2019

Sonnet XCVII: How like a winter hath my absence been

S

How like a winter hath my absence been From thee, the pleasure of the fleeting year! What freezings have I felt, what dark days seen! What old December’s bareness everywhere! And yet this time remov’d was summer’s time, The teeming autumn, big with rich increase, Bearing the wanton burthen of the prime, Like widow’d wombs after their lords’ decease: Yet this abundant...

Chanson de l’oiseleur – Chanson

C

L’oiseau qui vole si doucement L’oiseau rouge et tiède comme le sang L’oiseau si tendre l’oiseau moqueur L’oiseau qui soudain prend peur L’oiseau qui soudain se cogne L’oiseau qui voudrait s’enfuir L’oiseau seul et affolé L’oiseau qui voudrait vivre L’oiseau qui voudrait chanter L’oiseau qui voudrait crier L’oiseau...

Souvenir

S

Vingt ans après cent ans plus tard toujours les sordides mousquetaires toujours les mêmes traîneurs de sabre toujours les porteurs de bannière Enfant j’ai vu sur une image des hommes en robe noire avec un visage vert debout autour d’un homme qui s’appelait Ferrer Oh pauvres hommes vivants comme vous avez de redoutables adversaires toujours les mêmes sans un changement de...

Winter Nightfall

W

THE day begins to droop,—     Its course is done: But nothing tells the place     Of the setting sun. The hazy darkness deepens,     And up the lane You may hear, but cannot see,     The homing wain. An engine pants and hums     In the farm hard by: Its lowering smoke is lost     In the lowering sky. The soaking branches drip,  ...

Noël

N

Le ciel est noir, la terre est blanche ; – Cloches, carillonnez gaîment ! – Jésus est né ; – la Vierge penche Sur lui son visage charmant. Pas de courtines festonnées Pour préserver l’enfant du froid ; Rien que les toiles d’araignées Qui pendent des poutres du toit. Il tremble sur la paille fraîche, Ce cher petit enfant Jésus, Et pour l’échauffer dans sa crèche...

La Dive Bouteille

L

Ô bouteille Pleine toute De mystères, D’une oreille Je t’écoute : Ne diffère, Et le mot profère Après quoi soupire mon cœur. Dans la si divine liqueur, Bacchus fut d’Inde vainqueur, À toute vérité retenue. Vin si divin, loin de toi sont tenus Tout mensonge et toute tromperie. Qu’en joie soit l’ère de Noé conclue, Lui qui ta composition nous apprit. Chante le beau mot, je t’en prie, Qui me soit...

To His Love.

T

     “Teach me, love, to be true;         Teach me, love, to love;      Teach me to be pure like you.         It will be more than enough!      “Ah, and in days to come,         Give me, my seraph, too,      A son nobler than I,         A daughter...

I love the jocund dance

I

I LOVE the jocund dance, The softly breathing song, Where innocent eyes do glance, And where lisps the maiden’s tongue. I love the laughing vale,          I love the echoing hill, Where mirth does never fail, And the jolly swain laughs his fill. I love the pleasant cot, I love the innocent bow’r,          Where white and brown is our lot, Or fruit...

Que j’aime le premier frisson d’hiver…

Q

Que j’aime le premier frisson d’hiver ! le chaume, Sous le pied du chasseur, refusant de ployer ! Quand vient la pie aux champs que le foin vert embaume, Au fond du vieux château s’éveille le foyer ; C’est le temps de la ville. – Oh ! lorsque l’an dernier, J’y revins, que je vis ce bon Louvre et son dôme, Paris et sa fumée, et tout ce beau royaume (J’entends encore au vent les postillons crier)...

The Truth.

T

    By Francis William Lauderdale Adams      Come then, let us at least know what’s the truth.         Let us not blink our eyes and say      We did not understand; old age or youth         Benumbed our sense or stole our sight away.      It is a lie – just that, a lie – to declare...