ArchiveJuly 2012

Auprès de quelqu’un qui vous aime

A

Auprès de quelqu’un qui vous aime,S’asseoir enfin et demeurerTranquillement, longtemps et mêmeSans avoir à se séparer. Etre assis bien près l’un de l’autre,Tendres, parfois se regarder,Sentir une main sur la vôtreSe poser, prête à vous aider. Loin des disputes et des rires,Rêver, rêver ou même lire,Ou méditer, ou composer,Mais ne rien dire, oh! ne rien dire… (9...

La pluie

L

Longue comme des fils sans fin, la longue pluieInterminablement, à travers le jour gris,Ligne les carreaux verts avec ses longs fils gris,Infiniment, la pluie,La longue pluie,La pluie. Elle s’effile ainsi, depuis hier soir,Des haillons mous qui pendent,Au ciel maussade et noir.Elle s’étire, patiente et lente,Sur les chemins, depuis hier soir,Sur les chemins et les venelles,Continuelle...

Le silence

L

Le silence est une page blanche

un murun murun murun murun murun murun mur

une ligne droite une ligne droite une ligne droite une ligne droite

Mon silence rime avec fréquenceTon silence me tueSon silence m’inquièteNotre silence de couple veut tout direVos silences nous punissentLeurs silences ont l’odeur de la mort

Tous ces silences conjugués forment mes maux

Rolland Pauzin – 18 juin 2012