Latest Poems

La Dive Bouteille

L

Ô bouteille Pleine toute De mystères, D’une oreille Je t’écoute : Ne diffère, Et le mot profère Après quoi soupire mon cœur. Dans la si divine liqueur, Bacchus fut d’Inde vainqueur, À toute vérité retenue. Vin si divin, loin de toi sont tenus Tout mensonge et toute tromperie. Qu’en joie soit l’ère de Noé conclue, Lui qui ta composition nous apprit. Chante le beau mot, je t’en prie, Qui me soit...

Paroles sur la dune.

P

Maintenant que mon temps décroît comme un flambeau, Que mes tâches sont terminées ; Maintenant que voici que je touche au tombeau Par les deuils et par les années, Et qu’au fond de ce ciel que mon essor rêva, Je vois fuir, vers l’ombre entraînées, Comme le tourbillon du passé qui s’en va, Tant de belles heures sonnées ; Maintenant que je dis : – Un jour, nous triomphons ; Le lendemain, tout...

Le miroir brisé

L

Le petit homme qui chantait sans cesse le petit homme qui dansait dans ma tête le petit homme de la jeunesse a cassé son lacet de soulier et toutes les baraques de la fête tout d’un coup se sont écroulées et dans le silence de cette fête dans le désert de cette fête j’ai entendu ta voix heureuse ta voix déchirée et fragile enfantine et désolée venant de loin et qui m’appelait et...

Old Sheep Street

O

Where is the street I loved so wellOf many years agoThe years have gone and who can tellWhere did those people go? The old gas lamp where the gang would meetAt the top of Morris LaneThe alleyway to Carnals courtWe sheltered from the rain. Fish and chips at Mrs Trouts,We would all go back for moreBuy some sweets from auntie BessPlay fagcards by her door. Salvation Army played across the...

I’m waiting…

I

I’m waiting by my log-fire while the hours gently wander, while the stars all are roaming and nights come and go. I’m waiting for a woman who comes from far yonder – the dearest one, the dearest one with blue eyes aglow. I thought of a roaming and snow-covered flower and dreamt of a teasing laugh trembling and slight, Imagined my dearest came here to my bower through the forest, over moorland one...

What Do We Plant?

W

What do we plant when we plant the tree? We plant the ship, which will cross the sea. We plant the mast to carry the sails; We plant the planks to withstand the gales – The keel, the keelson, the beam, the knee; We plant the ship when we plant the tree. What do we plant when we plant the tree? We plant the houses for you and me. We plant the rafters, the shingles, the floors, We plant the...

To the Evening Star

T

William Blake (1757–1827). Thou fair-hair’d angel of the evening, Now, whilst the sun rests on the mountains, light Thy bright torch of love; thy radiant crown Put on, and smile upon our evening bed! Smile on our loves, and while thou drawest the Blue curtains of the sky, scatter thy silver dew On every flower that shuts its sweet eyes In timely sleep. Let thy west wind sleep on The lake; speak...

Aux iles aux parfums

A

Yakoute Abdouroihamane Où rien n’est défunt Les purs des fruits à gogo Comme si le tam-tam  résonne le tango. Un endroit où santé est prospérité Quel genre de vie sans une priorité Il est vrai que la mer est capricieuse Pour y nager la sirène doit  être malicieuse. Parait-il que tout est science Naturelle que virtuelle sans perdre conscience L’œil distrait des beautés d’une vivacité sereine...

My Heart Leaps Up

M

My heart leaps up when I behold
A rainbow in the sky:
So was it when my life began;
So is it now I am a man;
So be it when I shall grow old,
Or let me die!
The Child is father of the Man;
And I could wish my days to be
Bound each to each by natural piety.
William Wordsworth – 1770-1850

Lassitude

L

Je traîne à chaque pas un boulet trop lourdFait de regrets, d’ennuis, de souvenirs moroses ;Mais parfois, remembrant mes plus vieilles amoursJe trouve un doux parfum aux plus tristes des choses. D’autres fois, le plus souvent quand s’abîme le jour,Je me sens seul, en proie à un cafard sans cause,Seul et veule et sans joie, invoquant le secoursD’un sourire défunt qui...