Categoryfamille

Mes deux filles

M

Dans le frais clair-obscur du soir charmant qui tombe,Lune pareille au cygne et l’autre à la colombe,Belles, et toutes deux joyeuses, ô douceur !Voyez, la grande soeur et la petite soeurSont assises au seuil du jardin, et sur ellesUn bouquet d’oeillets blancs aux longues tiges frêles,Dans une urne de marbre agité par le vent,Se penche, et les regarde, immobile et vivant,Et frissonne...

A MA SOEUR LAURENCE

A

Je t’aime parce que tu m’aimes, soeur gentille,Parce que dans ce monde où je me sens errerJe n’ai que toi pour bien et pour toute famille,Et parce que je n’ai que ton sein pour pleurer. Je t’aime parce que notre si bonne mère,De sa tombe où sur nous son regard veille encor,M’a fait de bien t’aimer une loi qui m’est chère,Et que ton amour seul de...