ArchiveOctober 2017

Encore un peu ta bouche en pleurs…

E

Encore un peu ta bouche en pleurs, encore un peuTes mains contre mon coeur et ta voix triste et basse ;Demeure ainsi longtemps, délicieuse et lasse,Auprès de moi, ma pauvre enfant, ce soir d’adieu. Les formes du jardin se fondent dans l’air bleu,Le vent propage en l’étouffant l’aveu qui passe ;L’heure semble éternelle au couple qui s’enlace,Et l’ivresse...